un urbanisme de la racine

De même que Lovelock s’inquiétait de ce que notre savoir en biologie repose sur une connaissance de seconde main et qu’il n’y avait que trop peu d’observateurs sur le terrain, au contact de la terre, pour renouer avec elle, il faut que l’approche de l'urbaniste avec la ville soit directe. 

En favorisant un urbanisme non pas décidé par le haut, mais par les racines, on favorise une conception naturaliste de la ville

 

working process

Je ne cherche pas des solutions à offrir mais des systèmes que chacun pourra adapter à ses besoins et sa fantaisie.

 

complicité des habitants

« Dis-le moi, je l’oublie. Montre-le moi, je le comprends. Implique-moi, je le retiens.» (proverbe chinois) La tâche de l’architecte est de s’associer avec l’usager. 

L’usager se sentant concerné, s’intéressera davantage au débat architectural développé par les professionnels et sera plus réceptif aux arguments novateurs de ces derniers. De cette collaboration, naîtra moins d’incompréhension et plus d’enthousiasme.

Au Sénégal, les parpaings entreposés sur le sol sont un moyen d’affirmer sa propriété sur une parcelle. C’est aussi une façon d’évaluer sa fortune. En tant que bien durable, il peut être épargné pour être utilisé pour la consommation ou alors monnayé, échangé en fonction des besoins. 

L’urbanisme taditionnel sénégalais, contrairement à nos villes occidentales, n’est pas le processus vers un tout figé, un travail vers une œuvre terminée (culture de l’écrit) mais un organisme mouvant en perpétuel adaptation. C’est un aménagement évolutif qui offre une qualité très appréciée à notre époque, celle de la souplesse. Alors que le modèle occidental écrit au feutre indélébile, le modèle africain préfère écrire au crayon.

 

écologie dynamique

 

Il est illusoire de vouloir figer la nature dans l'intention de la préserver. La nature est dynamique et le changement est une composante fondamentale du paysage. Toute intervention de l'homme,  qu'elle soit opportuniste ou protectrice aura des conséquences. A nous d'intégrer des conséquences positives dans nos projets.

Les squatters sont les gardiens des monuments que nous avons pu hériter. Sans utilisation, un bâtiment, aussi monumental soit- il est voué à disparaître. 

 

Géo-politique

 

Comprendre le monde dans lequel on vit, participer à son époque en tant que concepteur.

auteur: Hassan Faty, ed. actes sud. "Un paysan ne parle jamais d'art, il produit l'art." H.F.

 

agriculture urbaine à Cuba

Dans les années 90, pour faire face à l’embargo américain et la chute de l’URSS (pourvoyeur de pétrole et de machines), Cuba a développé l’agriculture urbaine

Robert Schuman et Jean Monnet, père de l'Europe, un système qui repose, non pas sur la domination, mais la concession